Les conditions idéales, un atout commercial incontestable

Les caves se situent au Fort de la Tine, avec des kilomètres de galeries sous la montagne, rachetées par l'affineur et transformées en caves à fromages, «les conditions sont parfaites pour l'affinage courte et longue durée» explique Jean-Baptiste Grand qui a les yeux qui brillent quand il parle de ses caves.

Huguenin Fromages affine des dizaines de spécialités de fromages en provenance de toute la Suisse, notamment le Vacherin Fribourgeois AOP.

«On voit que les meules qui passent ici ont une pâte longue, molle, souple et beurrée. Nos crémiers suisses, ainsi que notre clientèle fromagère étrangère, recherchent cette typicité des fromages affinés en grotte humide. Je pense qu'aujourd'hui, nous n'avons pas encore assez mis en avant le Fort de la Tine d'un point de vue commercial

La proximité avec les clients, c'est «la» signature

Huguenin Fromages est affineur, transformateur et revendeur. L'entreprise s'est fait une place de choix sur le marché depuis sa création en 1958 par Henri Huguenin. «Un de nos atouts est de connaître l'histoire de tous nos fromages, les conditions dans lesquelles ils sont produits, la particularité de l'endroit, le fromager, le producteur de lait et son troupeau, l'héritage familial. Tous ces éléments, nous pouvons les transmettre à nos clients qui peuvent en parler aux consommateurs finaux.»

Et puis il y a cette proximité que Huguenin Fromages cultive avec ses clients : «chaque semaine, nous avons tous nos clients au téléphone». Quand Jean-Baptiste Grand dit «Nous», il parle des trois propriétaires et dirigeants actuels de la société : Michel Genoud (Directeur administratif), Antoine Castella (Directeur) et lui-même, Directeur commercial. Tous trois sont des professionnels passionnés, tous détenteurs de la maîtrise fédérale de fromager : «C'est un gage de crédibilité pour nos partenaires»

Avec un chiffre d'affaires d'environ 16 millions de francs l'année passée, les dirigeants d'Huguenin Fromages sont sereins, d'autant plus que, depuis plusieurs années, les exportations sont en hausse constante.

Mais les défis sont quotidiens et pour garder son indépendance, Huguenin Fromages devra continuer de se retrousser les manches pour se démarquer.

La valeure ajoutée n'a pas de prix

Un jour, il faudra transmettre l'entreprise pour des raisons d'âge, c'est là que peut se poser le problème du financement pour les repreneurs privés. Mais un peu à l'image de son fort de la deuxième guerre mondiale, Huguenin Fromages est prêt à résister pour continuer à jouer la carte de la proximité et de la valeur ajoutée.