Entrepreneur dans l’âme, Adrien de Meyer est à la tête de trois entreprises, dont Foodisfaction SA, présente dans le domaine de la gastronomie et qui commercialise désormais la Pataclette. L’idée de cette bouchée au fromage lui est venue lors d’une collation à un retour de soirée. La recette récoltant un franc succès dans son entourage et encouragé par une amie, Adrien de Meyer s’est finalement lancé dans l’élaboration de son produit.

Le secret ? Des ingrédients scrupuleusement choisis

La première étape a été de sélectionner la bonne variété de pomme de terre parmi toutes celles existantes. Selon Adrien de Meyer, la tâche n’a pas été si facile car « il existe énormément de variétés. Il en fallu une qui s’accorde parfaitement avec le fromage fondu, qu’on puisse la vider assez facilement et surtout qu’elle puisse être congelée. » Ensuite, il a fallu choisir le fromage. Adrien de Meyer ayant la volonté de faire un produit 100% suisse, il s’est donc naturellement tourné vers des AOP, qui selon lui, sont « un gage de qualité et du savoir-faire helvétique ». La première recette de la Pataclette a été réalisée avec de la Raclette du Valais AOP et commercialisée en mars 2019. Rapidement, Adrien de Meyer a adapté sa recette au Vacherin Fribourgeois AOP suite à un partenariat avec les caves du Vacherin Fribourgeois SA. Cette nouvelle recette est apparue sur le marché dans le courant de l’été 2019 et rapidement les ventes ont dépassé celles de la recette originale.

Un succès qui dépasse les espérances

En octobre 2019, la Pataclette était déjà commercialisée dans 58 points de ventes, principalement des petites épiceries et chez Manor Food. Présente lors d’évènements importants, tels que la Fête des Vignerons, la Pataclette a vécu une première année bien remplie, qui a dépassé les attentes de son créateur.