En famille à l’alpage

Chez les Brodard, la fabrication de fromage en alpage s’est toujours faite en famille. C’est le papa, Laurent, qui a commencé, rejoint ensuite par son fils Nicolas. Quant aux trois enfants de ce dernier, s’ils sont encore jeunes pour envisager leur futur métier, ils se plaisent déjà beaucoup au chalet où ils habitent durant leurs vacances scolaires d’été. La saison d’alpage dure de mi-mai à fin septembre, et la particularité de la famille Brodard est de s’occuper de deux montagnes différentes, ce qui les pousse à déménager quatre fois durant l’été afin de suivre l’herbe. Des déménagements qui demandent beaucoup de travail et qui ne pourraient pas se faire sans l’aide essentielle de leurs familles et amis.

La fabrication à l’alpage

Fabriquer du Vacherin Fribourgeois AOP de qualité en alpage n’est pas toujours facile, beaucoup de soin doit être apporté et l’hygiène est fondamentale. Sans compter la rigueur et le suivi : « Il faut toujours être présent pour surveiller la chaudière. Et puis, il y a des facteurs qu’on ne peut pas contrôler et qui ont une influence, comme la météo ou l’herbe, par exemple. » Pour la famille, il est aussi important de pouvoir compter sur le professionnalisme et la compétence des Caves de Charmey, ainsi que sur le suivi des analyses et de leur conseiller : « Il comprend la vie à la montagne et ce qui se passe autour de la fabrication. Si quelque chose ne fonctionne pas comme il faudrait, il sait toujours nous aiguiller et c’est important de l’écouter. »

Leur ressenti sur ces distinctions

Ce prix est encourageant et valorisant pour les Brodard, qui ne s’attendaient pas à le recevoir : « Nous n’avions pas fait attention à notre moyenne, nous essayions juste de faire la meilleure qualité possible pour ne pas être déclassés. » Leur envie maintenant est de continuer à garder cette constance dans leur fabrication, ce qui est bien parti au vu de leurs excellentes notes de l’année 2020.